Vous êtes ici - Home - Lotzorai

Lotzorai

Lotzorai, d'après des études d'archéologie, fut habité déjà au Ènéolithique et à partir du VIe siècle av. J.C il devint d'abord, un établissement punique et ensuite romains. Son nom officiel remonte à l'an 1117 période où naissait le peti hameau de Donigala. En 1300, pendant l' occupation espagnole, Lotzorai fut intégré au système féodal espagnol.

La légende raconte que le nom du village dérive de celui de son premier habitant "Lozoranus"ressuscité par un saint; d''autres témoignages racontent que le premier vrai village fut "Ogliastro" aujourd'hui Donigala, dont la population donna origine à de nouveaux établissements dans la partie la plus élevée du village de Lotzorai, aujourd'hui "Cuccureddu", et dans les montagnes voisines quand fut contrainte à s'enfuir à cause des invasions provenant de la mer et des difficultés d' un territoire très marécageux.

Ce ne sont que quelques-unes des légendes sur la naissance du village, à vrai dire appuyées par des témoignages peu nombreux. Dans la banlieue de Lotzorai, le long de la route qui mène à Tortoli' on peut voir les ruines du château medieval "Medusa".

A bien le regarder plutôt que les caractéristiques d'un château on pourrait lui attribuer celles d'un avant-poste militaire construit sur une colline à protection du port qui probablement se trouvait dans le voisin étang de Girasole. Le château est une étape obligée parce que de la colline qui domine Lotzorai on profite d'un panorama et on aperçoit tout le village, l'îlot d'en face et le massif calcaire près de Baunei.

Les légendes qui entourent ce château sont nombreuses et l'une d'elles raconte qu' une reine vécut et mourut ici. Un site à ne pas perdre est celui où se trouvent les "Domus de Janas"(Maison des fées), tombes collectives creusées dans la roche qui semblent reproduire des vraies habitations. À Lotzorai on peut les visiter à quelques kilomètres du village, le long de la route départementale Lotzorai-Talana-Urzulei et seulement à 2300 m des appartements que Sardaigneholiday vous propose.

Dans les dernières années la zone a été très soignée et aujourd'hui il y a des parcours bien signalés qui mènent jusqu'aux tombes.

Tout le territoire, la mer comprise, est riche en pièces archéologiques .On peut trouver, en effet, des témoignages nuragiques et dans les fonds marins, même près du rivage, ce n'est pas rare de trouver des épaves,de différentes époques ,qui remontent à la surface après les tempêtes de mer. Lotzorai est près de la mer, le long d'une côte parmi les plus pures et et charmantes au niveau internationale, il suffit de penser à Cala Sisine, Cala Luna, Cala Mariolu et à la "Grotta del Bue Marino" ( à Dorgali) et à la "Grotta del Fico" ( à Baunei). Un autre élément à ne pas négliger est que le "Supramonte", d'où est possible rejoindre les Cale, se trouve derrière le village.

La longue bande de sable très blanc et fin, presque partout, est pour Lotzorai la vraie attraction touristique. La mer est cristalline et poissonneuse, au fond sablonneux et riche de vie. Derrière la plage il ya une longue pinière où profiter de l'air limpide et frais dans les journées chaudes de l'été.

Lotzorai a plusieurs plages qui peuvent contenir de millier de personnes sans donner l'impression de foule même dans les mois de grande affluence. Si vous voulez vous déplacer d'un côté à l'autre de la plage, dans un endroit plus tranquille, vous pouvez le faire sans aucun problème parce qu' ici les plages sont libres.

En face des plages de Lotzorai et d'une étendue de mer entre le port d' Arbatax et le port touristique de Santa Maria Navarrese il ya l' Ilôt Ogliastra; pour les cartes géographiques rien qu'un écueil mais pour les habitants de Lotzorai et pour tous ceux qui aiment la nature un paradis entouré de la mer cristalline où trouver des fonds riches et colorés.

Recherche

A+ A++ Reset